Skip to main content Help Control Panel

Académie salésienne

Prochaine conférence

Lundi 14 janvier 2019, 17h30, Espace Yvette-Martinet, à Annecy
Nos conférences se tiennent désormais à l'espace Yvette-Martinet, 15 avenue des Iles à Annecy.

L'Académie salésienne tiendra sa prochaine conférence le lundi 14 janvier 2019 à 17h30 à l'Espace Yvette-Martinet. Jean-François Wadier, membre de notre société et grand spécialiste d'histoire religieuse, évoquera : Jacques fils de Zébédée, frère de Jean, compagnon de Jésus

En voici un résumé :
Le pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle est, de manière étonnante, devenu un phénomène de masse qui attire de plus en plus les grandes foules : 300 000 pèlerins en 2017 et 28 000 de plus en 2018, venant de 52 nations différentes. Ces femmes et ces hommes, de tous les âges, des jeunes aux plus âgés, ont cheminé sur les routes espagnoles sur au moins 100 km et certains, venus d’Allemagne ou de Pologne, ont traversé l’Europe à pied pendant plusieurs mois, sur ce que le Conseil de l’Europe a reconnu comme étant un "itinéraire culturel européen". D’autres enfin viennent de l’Asie, du Japon, de la Corée et ceux d’Amérique du Nord et du Sud constituent 10% du total.
Que viennent-ils chercher en cette lointaine Galice au bout des terres habitées ? Lorsqu’on leur demande leur motivation au bureau des pèlerinages de Santiago, 43% déclarent que c’est pour des motifs religieux.
Ils ont entendu la belle histoire composée au XIIe siècle de l’apôtre Saint-Jacques décapité à Jérusalem, dont le corps a été transporté miraculeusement jusqu’au rivage de la Galice pour être déposé dans un mausolée de Compostelle.
L’objet de cet exposé est de dresser le portrait du Jacques historique, pêcheur de Galilée qui a suivi Jésus dans son ministère tel qu’on le découvre dans les textes du Nouveau Testament. L’homme choisi par Jésus y apparaît de manière contrastée comme à la fois faillible, avec des défauts qui ne sont pas dissimulés par l’évangéliste, et en même temps témoin privilégié des principaux évènements de son ministère. On tentera d’éclairer ce portrait en le replaçant dans le contexte de l’époque et des destinataires du texte original.

Pensez également, si ce n'est fait, à régler votre cotisation 2019.

Venez nombreux ! Entrée gratuite.